Episode n°5 des aventures de la famille 13 à l’aise: LA TETE DANS LES NUAGES

La famille de Fada s’était agrandie avec une petite fille prénommée Manon. Tout le monde l’appelait Pitchoune car elle était petite et mignonnette comme une poupée de porcelaine, tout aussi espiègle que son minot de frère. Marseille ne cessait de s’ébahir devant cette drôle de famille. Fanette resplendissait chaque jour un peu plus aux côtés de ses diablotins, Fada étant presque son troisième bambin.

A l’occasion de l’anniversaire de Pitchoune qui allait avoir deux ans, Fada avait invité ses proches à passer du bon temps près du Cabanon. Il y avait sa tante Annie, de Paris, une dame distinguée qui est restée vieille fille, son cousin Léon, de Lyon gérant d’un petit bouchon et Marius, son ami d’enfance qui habitait Aix-en-Provence.

Comme il faisait un beau soleil de printemps, Fada décida de fêter le joyeux anniversaire dans le jardin, à l’ombre d’un cerisier en fleurs autour duquel les enfants jouaient allègrement.

– « Allez Fada, dis-nous donc quel est ton secret pour arriver à pêcher autant de poissons alors que tu passes ton temps à pioncer », lui demanda Léon, le cousin de Lyon.

La tête dans les nuages et les mains occupées à griller des sardines, Fada marqua un temps avant de répondre:

– « Les poissons attendent justement que je ronfle pour se jeter dans le panier qui est d’ailleurs trop petit pour accueillir autant d’invités. Ma douce Fanette, tu penseras à me le changer ce panier, il m’en faudrait un trois fois plus grand. Il y a toujours ce mérou qui tente de se faire une place mais il a tellement peur d’être serré comme une sardine qu’il fait demi-tour ! ».

La galéjade était racontée avec une telle sincérité qu’on y croyait presque, aux histoires de Fada.